Popul'air : biosurveillance des retombées particulaires à l’aide des feuilles de peupliers

 

 

Les particules au sens large figurent actuellement au premier plan des préoccupations de santé publique de par leurs effets néfastes à plus ou moins long terme sur la santé de la population. De plus, les dépôts de poussières provoquent des impacts environnementaux ayant des conséquences sur le bâti, la physiologie de la plante, les écosystèmes ou encore sur le climat.

 

 

Le projet a pour but de mettre en évidence l’imprégnation environnementale par les retombées de particules atmosphériques sur trois territoires régionaux (le littoral dunkerquois, la métropole lilloise et l'artois) ayant des caractéristiques environnementales différentes et étant engagés dans la mise en place d’un Plan Climat-énergie Territorial.

 

Le protocole de dosage des poussières utilisé prend appui sur la norme AFNOR NF-X 43-905 et a été adapté aux feuilles de peupliers lors du projet mené par le LSVF et l’APPA en 2012.

 

Ainsi, 165 sites seront étudiés, soit 50 sur la Communauté Urbaine de Dunkerque, 75 sur la Communauté Urbaine de Lille et 40 sur le territoire d’Artois Comm. Sur chacun des sites, 3 réplicats de feuilles seront ainsi récoltés, aux 4 points cardinaux des arbres.

 

Le dosage des poussières sur les feuilles se fera par néphélométrie. Après trempage dans des solvants pour extraire les dépôts de poussières, la masse de poussières seraobtenue à partir de la DO par spectrophotométrie.

 

Des cartographies d’empoussièrement de la végétation sur l’ensemble des trois territoires seront ensuite produites. Ces données pourront être croisées avec des données sanitaires, épidémiologiques et environnementales.

 

Cette étude se déroulera de 2013 à 2015.

 

Crédit photos : APPA NPC

 

Financé par le FEDER

 

Mentions légales Contacter le webmaster