Les relevés de nécroses : mode d'emploi

 

Les plants de tabac sont installés de mi-mai à octobre. En effet, le tabac est sensible au froid et la présence d'ozone est plus importante pendant la période estivale. Puis, les plants de tabac sont renouvelés chaque mois. La lecture des nécroses s'effectue chaque semaine à date fixe. Depuis 2008, la norme AFNOR NF X43-900 est appliquée.

Lors de l'installation des tabacs

 

Pour pouvoir différencier les 2 variétés de tabac, les pots sont marqués afin de pouvoir suivre l'évolution des nécroses foliaires pour chaque plant.

Photo repérage des feuilles de tabac sensibles

De même, les feuilles de tabac sont repérées grâce à des fils de couleur de bas (F1 : la plus ancienne) en haut (Fx+1 : la plus jeune) selon le mode d'insertion des feuilles sur la tige.

Cela permet d'identifier les feuilles plus facilement lors des lectures suivantes mais aussi de savoir si une feuille a disparu (morte ou cassée…).

Observation des témoins

 

On vérifie sur les plants résistants qu'il n'y a pas de taches d'agressions (virus, champignons ou bactéries). Il est fort probable que ces taches seront également présentes sur les plants sensibles. Dans ce cas, il ne faut pas les prendre en compte lors de la lecture des nécroses sur les plants sensibles.

 

Il est possible que les plants résistants présentent exceptionnellement des nécroses causées par l'ozone. En effet, ces plants sont résistants mais jusqu'à un certain seuil. Si la présence d'ozone durant la semaine a été trop importante, le plant résistant peut avoir réagi par la manifestation de quelques taches mais, les sensibles seront d'autant plus touchés. 

Dégâts causés par le champignon Alternaria alternata

Lecture des plants sensibles

La lecture commence par la première feuille (notée F1) puis on lit chaque feuille en partant de bas en haut et ce, pour chacun des plants.
Les dégâts dus à l’ozone sont estimés par le pourcentage de surface nécrosée. Celui-ci est défini par comparaison à des photos de référence où le pourcentage de nécroses a été mesuré en laboratoire. 

  

(Source : JF. Castell - INRA Grignon)

(Source : Eurobionet)

Photolecture du tabac sensible - Exemples de pourcentages (de 1 à 60 %)

 

Les feuilles mortes sont également notées ainsi que les feuilles ne présentant pas de nécroses.

Calcul de la moyenne de site

Une moyenne des pourcentages de nécroses observées est calculée pour chacun des plants.

Puis la moyenne des plants nous donne la moyenne du site. 

  

Encodage des nécroses

L'accès au module de saisie des nécroses pour les partenaires du réseau se fait via : http://bio.appanpc.fr

 

 Crédit photos : APPA NPC

Mentions légales Contacter le webmaster